Le procès du jeune Jon Johansen s'est achevé comme prévu aujourd'hui. L'accusation réclame pour le collaborateur de DeCSS $1400 au titre des frais de justice, trois mois d'emprisonnement avec sursis probatoire, et le retrait de ses ordinateurs.

La journée a été marquée par le témoignage de Jon qui a affirmé à la Cour n’avoir utilisé DeCSS que pour lire des DVDs sous le système d’exploitation Linux pour lequel aucun lecteur n’existait.
Il aurait tenté sans succès de copier deux DVDs, Le Cinquième Elément et Matrix, qu’il possédait tous les deux en toute légalité.

Johansen a ainsi expliqué à la cour qu’il possédait environ 175 DVDs originaux d’un prix moyen de $34.90. Il a même acheté plusieurs versions de ses favoris.

Mais finalement son avocat n’a pas contesté la collaboration de « DVD Jon » dans la conception de DeCSS, ayant confiance dans le fait qu’aucune loi norvégienne ne prévoit ce type d’infraction. L’équivalent européen du DMCA (Digital Millennium Copyright Act), l’EUCD (European Union Copyright Directive), n’a pas encore été transposée par la Norvège (elle devrait le faire, même si elle ne fait pas actuellement partie de l’Union Européenne). La France devrait ratifier cette directive dans le courant de l’année prochaine, avec plusieurs mois de retard, comme la plupart des états membres.

Le juge, assisté de deux experts, devrait rendre son jugement dans les toutes prochaines semaines.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés