VuzeConnu surtout pour son client BitTorrent alternatif, Azureus est en train de réussir sa transition vers la monétisation des contenus vidéos. Créé par le Français Olivier Chalouhi (qui a émigré dans la Silicon Valley pour monter sa société), Azureus avait ouvert en décembre 2006 une première version de sa plate-forme commerciale, alors appelée Zudeo. Elle a depuis été rebaptisée Vuze.

A l’occasion du Mipcom, Vuze a annoncé avoir atteint les 10 millions de spectacteurs (en fait 10 millions de téléchargements d’Azureus), et surtout l’ouverture d’un service automatisé dédié aux créateurs qui souhaitent diffuser et monétiser leurs contenus. La plate-forme Vuze Open Entertainment Platform permet en effet à tous les créateurs de vidéos, musiques et jeux vidéo de mettre immédiatement à disposition leurs contenus sur Vuze, et de choisir le modèle économique le plus adapté : gratuit, gratuit avec publicité, ou payant à un prix fixé par le créateur. Tout se fait automatiquement, sauf s’ils souhaitent ajouter en plus des DRM ou un système de géolocalisation.

Vuze, qui est en concurrence entre autres avec BitTorrent et Joost, a déjà signé 90 accords avec certains producteurs prestigieux comme la BBC, Ministry of Sound, National Geographics, PBS, ou encore Showtime.

Il est également en concurrence avec Babelgum, qui a lui aussi ouvert sa plate-forme à l’ensemble des créateurs de vidéos, avec toutefois l’obligation de justifier d’une activité professionnelle dans la production audiovisuelle. Babelgum garantie pour le moment 5 $ pour 1000 vues aux producteurs (comme Vuze pour le modèle publicitaire), et partagera ses revenus à 50/50 lors de son ouverture officielle au début de l’année prochaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés