Ca avait été une surprise lorsque CBS a racheté Last.fm en mai dernier. Non pas que la vente du site de recommandation musicale ne fut pas attendue, mais plutôt que l’on ne l’attendait pas du côté de l’industrie audiovisuelle. Le plus gros network américain de télévision (qui possède aussi l’une des principales radios du pays et le label CBS Records) avait pourtant sans doute une idée précise de ce qu’il comptait faire du site britannique en signant un chèque de 280 millions de dollars. Mais cette idée n’a jamais été explicitée par CBS.

Cette semaine, à l’occasion de l’ouverture du Mipcom à Cannes, le président de CBS Leslie Moonves a lâché quelques informations sur la stratégie du groupe. « C‘est notre premier investissement dans un réseau social. C’est du réseau social porté sur les contenus. Nous sommes une entreprise de contenus. Ils ont une superbe technologie S’il y a du réseau social autour de la musique, il devrait en avoir autour des émissions de sport, des émissions d’actualité, …« , a-t-il indiqué. Pour CBS, il s’agit avant tout de monter un réseau social pour former des groupes de spectacteurs auprès de qui diffuser de la publicité ciblée, qui sera plus performante pour les annonceurs et donc vendue plus cher. Ce renouvellement publicitaire permettra de financer davantage de contenus vidéos, dont le seuil de rentabilité en nombre de spectateurs sera abaissé. « Nous voyons cela comme une grande opportunité future« , explique Moonves, qui se rendra cette semaine à Londres pour rencontrer les équipes de Last.fm.

Surtout, Moonves voit Last.fm comme un moyen d’étendre la marque CBS bien au delà des frontières américaines, sans passer par les intermédiaires traditionnels locaux, tels que TF1 en France (comme par exemple pour Les Experts, une production de CBS). Le réseau social revendique 20 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 70 % ne sont pas aux Etats-Unis. De quoi raviver notre discussion sur la protection de l’exception culturelle française dans un monde audiovisuel où les frontières ne jouent plus…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés