DailyMotionLe Français Dailymotion a annoncé lundi, à l’occasion du Mipcom, un partenariat avec l’Institut National de l’Audiovisuel (INA). L’accord vise à reconnaître et à bloquer automatiquement l’upload de vidéos qui comportent une empreinte insérée grâce à la technologie de watermarking de l’INA, déjà employée sur son propre site, et appelée à se généraliser dans l’audiovisuel français.

Canal+ a déjà signifié en juillet dernier son intention de marquer l’ensemble de ses productions avec la technologie de l’INA, ce qui permet aux systèmes qui reconnaissent la signature de bloquer l’exploitation de la vidéo lorsqu’elle n’est pas autorisée par l’ayant droits. Baptisé « Signature », le procédé consiste à marquer par avance la vidéo d’une empreinte invisible par les spectateurs mais reconnaissable avec un logiciel approprié, même après copie et réencodage.

Ca n’est pas la première fois que Dailymotion accepte de coopérer avec les professionnels de l’audiovisuel dans la lutte contre le piratage, puisque le site français concurrent de YouTube a déjà mis en place une première solution de filtrage basée sur les technologies d’Audible Magic. Il y est incité par la justice, puisque Dailymotion a déjà été condamné pour contrefaçon par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir permis l’hébergement et la diffusion du film Joyeux Noël de Christophe Carillon. Il est également poursuivi par Jean-Yves Lafesse, qui a déjà gagné un procès contre MySpace en France.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés