Censés se terminer vendredi dernier, les débats du procès de Jon Johansen (connu comme DVD-Jon) se poursuivront finalement jusqu'à lundi puisque le gouvernement norvégien a souhaité modifier les charges contre le jeune développeur.

Les forces spéciales norvégiennes contre les crimes économiques ont donc procédé à une demande nouvelle visant à inscrire aux charges pesant contre Johansen le fait d’avoir cracké le code qui révèle un dépôt de clés de protection.

Les DVDs ont en effet une réserve de 408 clés cryptées dont une au moins doit correspondre à une clé du lecteur DVD pour pouvoir être lus. Selon Johansen, la version originale de DeCSS comprenait une seule clé, les autres ayant été ajoutées par des amis sur Internet.

S’étant tout d’abord opposé à cette demande nouvelle, l’avocat de la défense a finalement annulé son objection pour ne pas devoir présenter de nouvelles preuves et retarder ainsi encore plus l’issu du procès.

Les derniers débats doivent donc être présentés lundi devant la Cour qui rendra son verdict après le nouvel an.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés