Slacker vient de finaliser les accords avec EMI, Warner, et Universal pour offrir les titres des majors dans sa diffusion en streaming. « Ces accords nous permettent de fournir pour la première fois une vraie radio portable personnalisée, dans une structure qui rétribue équitablement les artistes, les labels, et l’écosystème musical complet » s’enthousiasme Dennis Mudd, à la tête du site et co-fondateur de MusicMatch.

Chez Slacker, on aime bien utiliser le terme « écosystème » car c’est aussi de cette manière que l’on définit le service : à la fois une radio qui utilise des solutions WiFi et satellite, un système de recommandation musicale, et le baladeur qui lui est entièrement dévoué, attendu pour la fin de l’année. Malheureusement, le site n’est pour l’instant ouvert qu’aux américains, mais peut être ces nouveaux accords lui permettront de débarquer en Europe, où Deezer a déjà fait une percée de terrain chez les majors sur la question du streaming.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés