Il faudra probablement autre chose pour redynamiser les ventes de disques dans le monde. Confrontés à la chute des ventes de singles (qui ont presque totalement disparu des magasins) et à une baisse des ventes de sonneries pour les téléphones mobiles, Sony BMG et Universal Music portent leur dévolu sur un « nouveau » format : le Ringle. Il s’agit simplement d’un CD trois titres accompagné d’un bon d’achat pour une sonnerie. Wow, quelle imagination, quelle audace.

Le Ringle devrait être vendu pour environ 6 ou 7 $, avec un prix de gros aux revendeurs de 4 $, de quoi leur assurer une marge confortable et les convaincre de consacrer à nouveau du rayonnage à la musique. Amazon et les grandes enseignes américaines Wal-Mart, Target et Best Buy ont déjà indiqué leur intérêt. Sony BMG, à l’origine de l’idée géniale du Ringle, devrait proposer une cinquantaine de titres entre octobre et novembre, tandis qu’Universal va tester la chose sur une dizaine de titres. Reste que sans valeur ajoutée sur le prix ou le contenu, le consommateur risque fort de ne pas voir l’intérêt du Ringle et d’acheter plutôt des CD vierges dans le rayon d’à côté…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés