On a beau dire ce que l’on voudra, l’iPhone est un véritable succès au Etats-Unis. A peine un mois après sa sortie, le téléphone d’Apple a dépassé les chiffres de vente des Blackberry et Palm, des modèles de smartphones les plus prisés de Motorola, Nokia, Samsung, et a atteint le niveau du téléphone de prédilection des américains, le LG Chocolate.

Le bébé d’Apple a pulvérisé tout ce qui s’était vu auparavant en matière de vitesse d’adoption pour son secteur. Selon les estimations d’iSuppli, il se sera écoulé 4,5 millions d’exemplaires à la fin de cette année et 30 millions fin 2011, année à laquelle il aura sûrement atteint son déploiement optimal sur le marché. AT&T peut aussi se féliciter d’avoir décroché l’exclusivité puisqu’un quart des consommateurs venaient d’un autre opérateur.

iSuppli émet juste une réserve, celui pour le téléphone d’Apple de dépasser l’effet de mode qui peut après tout fausser les estimations les plus enthousiastes. Mais une chose est sûre, tel qu’il est parti, l’engouement ne semble pas prêt de s’éteindre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés