SpiralFrog est finalement prêt pour le lancement officiel. Le service de téléchargement gratuit était en beta test au Canada depuis décembre 2006 (date à laquelle il aurait sortir) mais ce n’est qu’hier que son fondateur, Joe Mohen, a annoncé que le site était paré pour ouvrir ses portes au grand public, à savoir l’Amérique du Nord dans un premier temps.

SpiralFrog offrira 700.000 morceaux de l’unique catalogue d’Universal, ce qui pèse bien peu par rapport aux 2 millions d’iTunes et se révèle carrément ridicule comparé aux 5 millions de Qtrax, un service qui promet aussi à l’avenir la gratuité sous publicité.

Au rang des nouveautés, on apprend que SpiralFrog offrira en plus de morceaux sous DRM des vidéos en téléchargement, elles aussi soumises à un matraquage publicitaire.

La société promet de soumettre la publicité aux consommateurs « sans l’importuner ». Pourtant, il faudra bien visionner 1min30 de publicité pour télécharger un seul morceau ! Les fichiers pourront être utilisés avec n’importe quel lecteur Windows mais ne seront pas compatibles avec l’iPod.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés