On ne fait pas n’importe quoi avec l’Open Source. C’est ce qu’apprend à ses dépends Skype, dont le téléphone vendu sur son site est attaqué pour violation de la licence GPL v2. L’homme à l’origine de l’action, c’est Harald Welte, puriste de l’Open Source et propriétaire de gpl-violation.org, un site, à ne point en douter, de croisade contre les hérétiques de la GPL.

La faute de Skype réside dans le fait d’utiliser le noyau de Linux pour son téléphone sans satisfaire complètement les exigences de la GPL v2. Celle-ci demande en effet que le code source soit fourni avec l’application. Or, Skype se contente de fournir un lien URL vers la licence et le code source. Un point de détail, certes, mais qui a trouvé écho auprès d’une cour allemande donnant raison à Welte. Impossible de dire actuellement quelle sera la sanction de Skype mais nul doute qu’elle devrait être purement symbolique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés