L’agence de « design stratégique » japonaise iA a mis en ligne une carte interactive très intéressante des tendances Web actuelles. Reprenant la trame d’un plan de métro, elle y répartit les 200 sites les plus importants selon leur nature (la ligne), leur approche du Web (du 0.5 au 2.5), et leur avenir (représenté par des symboles météorologiques).

L’iA est ainsi parvenu à catégoriser les sites par le jeu des croisements, tâche qui se révélait d’autant plus complexe que nombre d’entre eux sont multi-fonctionnels. Ainsi, Amazon se retrouve à la fois sur la ligne musique, nouvelles sociales, site lucratif, et outil, ce qui en fait une sorte de Châtelet à l’échelle de Paris.

Suivre une ligne de métro vous permet alors de visualiser tous les sites partageant une même fonctionnalité, tout en y relevant les différents croisements. La ligne communautaire, par exemple, part de Second Life, passe par MySpace croisé avec la ligne « sites principaux », et finit sa course avec Mixi croisé avec la ligne « lucrative ».

Il est intéressant de voir comment l’iA a défini l’avenir des sites. Celui de Google est rayonnant pendant que Yahoo est hautement incertain. Quant à celui de Microsoft, divisé en deux stations, il ne pourrait être pire sur la ligne technologie mais s’en sort un peu mieux sur la ligne lucrative. Celui de BitTorrent et ThePirateBay reste incertain, à l’inverse des sites de partage de vidéos (YouTube) ou de connaissances (Wikipedia) que l’iA met au beau fixe.

Concernant les versions du Web, Useit est relégué à la préhistoire du Web tandis que WordPress (logiciel de blog en licence libre) ou FaceBook (réseau social étudiant anglophone) sont déjà titrés Web 2.5.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés