Last.fmQuelques semaines après son rachat par CBS pour 280 millions de dollars, le service en ligne de recommandation musicale Last.fm signe un partenariat avec Sony BMG. A l’instar de son accord avec Warner et de celui signé avec EMI, celui-ci permet au site de proposer à ses utilisateurs d’accéder gratuitement à l’intégralité de la base Sony BMG. L’obctif pour la maison de disques est bien entendu de rendre davantage visible ses titres sur le réseau social qui revendique 20 millions d’utilisateurs, tout en touchant des rémunérations lorsque les internautes écoutent les morceaux à travers le service d’écoute en ligne de Last.fm. Rappelons que Last.fm permet de découvrir des morceaux et des groupes de musique en fonction des goûts de chaque utilisateur et des croisements faits avec ceux des autres. Il est sorti assez largement vainqueur de notre comparatif des systèmes de recommandation musicale.

L’accord permet à Last.fm d’étendre son offre tout en se protégeant davantage des poursuites en violation de droits d’auteurs de la part des maisons de disques. « Nous avons toujours souhaité avoir toutes les musiques jamais enregistrées de disponibles sur notre site pour les auditeurs, et avoir accès à certains des titres les plus populaires du monde qui font partie du catalogue de Sony nous emmène un grand pas en avant dans cette direction« , a indiqué à la BBC Martin Stikel, le co-fondateur du service.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés