DailyMotionContrairement aux affirmations du Figaro, la décision n’était finalement pas prise concernant le dépôt d’une plainte contre YouTube et DailyMotion. « Nous faisons un état des lieux et des conséquences concrètes que ces sites ont en matière de détournement d’images mais nous n’avons pas décidé à ce jour de mener des actions judiciaires« , explique le porte-parole de TF1, qui dément qu’une plainte sera déposée contre DailyMotion à la mi-juillet, et une autre contre YouTube au cours de l’été.

« Au même titre que la plupart des autres éditeurs nous nous posons la question de savoir comment contrer le piratage et nous étudions toutes les voies possibles dont la négociation », précise TF1 dont les propos sont rapportés par Reuters.

Comme nous le rapportions plus tôt, une action de TF1 contre DailyMotion aurait été étrange compte tenu des liens de partenariat technique entre DM et TF1 autour de son site WAT. Surtout, TF1 ne peut attaquer DailyMotion sans risquer de créer un précédent judiciaire défavorable, soit en légitimant en cas d’échec la stratégie de défense des sites de partage de vidéos qui se protègent derrière le régime favorable aux hébergeurs, soit en donnant le bâton pour se faire battre aux titulaires de droits qui seraient eux-mêmes lésés sur WAT, le site de partage de vidéos de TF1.

(Merci à HitZ pour l’information)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés