Alors que la presse a beaucoup titré qu’Universal refusait de signer un nouveau contrat avec Apple pour mettre son catalogue sur iTunes, la firme à la pomme a tenu à faire taire la rumeur. « Nous négocions encore actuellement avec Universal« , a confié le porte-parole Tom Neumayr au San Francisco Chronicle. « Leur musique est toujours sur iTunes et le fait qu’il ne re-signent pas est tout simplement pas vrai« .

Ceux qui ont lu Ratiatum lundi auront bien lu qu’effectivement Universal ne refuse pas de signer un nouveau contrat avec iTunes. Il est bien évident que la première maison de disques du monde ne va pas se retirer du premier disquaire en ligne du monde et du troisième disquaire aux Etats-Unis tous supports confondus. Non, Universal a simplement décidé de ne plus s’engager pour l’ensemble de son catalogue sur un contrat de deux ans, mais de revoir les équipes de Steve Jobs tous les mois pour signer un nouveau contrat pour le mois d’après. De cette manière Universal s’assure un maximum de flexibilité au cas où il souhaiterait à l’avenir réserver une exclusivité sur un album à un autre partenaire, le temps d’une opération. C’est aussi bien sûr une manière musclée de négocier sous la menace constante (mais peu probable) d’un retrait du catalogue, pour obtenir le maximum de concessions d’Apple.

Mais rien ne permet de croire que le catalogue d’Universal risque de disparaître de l’iTunes Store dans les prochains jours ou même les prochains mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés