Cela faisait quelques semaines que Nawer n'avait pas sorti de nouvelle version pour son NPdonkey, véritable couteau-suisse pour eDonkey. Au regard du travail accompli, on se dit que l'auteur est loin de s'être reposé sur ses lauriers. Ce NPDonkey nouveau ne peut tout simplement que devenir un logiciel indispensable.

N’ayons pas peur des mots, Nawer apporte sur cette version 0.4 une fonction proprement révolutionnaire : la fusion des fichiers « clonés ». De quoi s’agit-il ? Et bien tout part à la base d’un constat assez simple : il arrive fréquemment de ne pas finir un téléchargement parce qu’il manque un bout de fichier, tandis l’autre moitié existe sur un fichier identique qui n’a pas le même numéro d’ID. NPdonkey permet dèsormais de fusionner ces deux fichiers.
Attention toutefois aux manipulations, suivez bien les instructions données sur la page d’NPdonkey.

Autre point très interessant, NPdonkey 0.4.0 vous permet maintenant d’éditer les fichiers « part.met ». Vous pourrez ainsi éditer le nom du fichier, son type (film,logiciel,mp3,etc.), son format (divX,bin,iso,zip,…), son codec et sa durée si besoin est, et même modifier le nom du fichier temporaire pour le rendre plus explicite.

Notez également l’apparition de la traduction du logiciel en anglais (grace à l’aide précieuse d’Alderaic). Si en outre vous avez la possibilité de le traduire en d’autres langues, n’hésitez pas à contacter Nawer.

Quelques Correctifs apportés

Cette nouvelle version a été également l’occasion de corriger quelques bugs ou d’apporter des améliorations. En voici les principales :

– Le système de transmission des pages générées par le générateur de lien via FTP a été entièrement réécrit pour augmenter sa fiabilité et sa rapidité.

– Une temporisation de rafraichissement sur les pages HTML générée a été ajoutée

– Un bug qui empêchait la restauration dans certaines conditions a été corrigé.

Remarquez enfin que le nom de l’archive est dèsormais en relation avec le numéro de version, ceci pour assurer une compatibilité avec les fichiers de traduction. Il est donc important, si vous partagez NPdonkey, de laisser ce nom d’archive tel quel.

Retrouvez NPDonkey sur Ratiatum, sur la page qui lui est consacrée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés