Jamais les analystes n’ont été aussi optimistes concernant Apple. Alors que Sony avait été mitraillé sur place publique pour les 600 dollars de sa console PS3 nouvelle génération avec Blu-Ray intégré, le fait que l’iPhone se vende 500 $ malgré un abonnement de deux ans chez un opérateur exclusif ne semble pas effrayer les analystes. Pour le 29 juin, date de sortie du téléphone dérivé de l’iPod, ils s’attendent à ce qu’Apple livre et vende 3 millions d’iPhone. A titre de comparaison, la Wii s’était vendue à 1 million d’exemplaires lors de son lancement.

« Alors que la plupart des analystes président qu’Apple devrait vendre 3 millions d’unités cette année et 10 à 12 millions en 2008, beaucoup pensent que 20 millions d’unités partiront en 2009« , écrit BusinessWeek. « L’analyste de Piper Jaffray Gene Munster pense qu’Apple pourrait vendre plus de 40 millions d’iPhones en 2009, suffisamment pour augmenter son chiffre d’affaires de 30 % cette année là, et ses bénéfices de 40 %« .

Officiellement, Apple mise sur 10 millions d’iPhones vendus avant la fin 2008.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés