A partir du 19 juin, à l’occasion de la fête de la musique, l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) mettra à disposition des internautes sur le site chansons.ina.fr plus de 2000 clips en téléchargement et des centaines d’interviews d’artistes de la chanson française. Les extraits vidéos seront tirés notamment d’émissions mythiques de l’histoire de la télévision, comme « Age tendre et tête de bois », « Champs Elysées » ou encore « Le palmarès des chansons ».

Mais de fête de la musique, il s’agit pour le moment quasi exclusivement de fête de la maison Universal Music. C’est en effet suite à l’accord signé avec la major que le service voit le jour. Et les chansons des artistes cités en exemple par l’INA (Barbara, Claude Nougaro, Serge Gainsbourg, Françoise Hardy…) sont toutes propriétés des labels Universal Music France, en particulier Mercury. En attendant des accords avec les autres maisons de disques, la mémoire de l’INA reste donc sélective, ce qui a toujours quelque chose de choquant lorsqu’il s’agit avant tout de mémoire culturelle.

Sans doute de nouveaux accords sont-ils en cours de signature puisque l’INA annonce 4000 clips pour octobre 2007 (à moins qu’il s’agisse d’une extension au sein des catalogues UMG ?), qui seront par ailleurs accessibles « au monde entier ». Une performance lorsque l’on connaît les difficultés de gestion de la territorialité des droits.

A noter que l’INA veut se mettre à l’heure des nouvelles pratiques sur Internet, en donnant à l’internaute un pouvoir éditorial. Sur la « Place aux chansons », ils trouveront des outils interactifs pour « mettre en ligne leurs propres performances musicales et peut-être devenir les vedettes de demain« . Le site propose en effet un mode karaoké, et des fonctions bonux comme la sélection de playlists, la soumission de hits ou le téléchargement de goodies (fonds d’écran, e-cards…).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés