Le 16 mai dernier, Optikey Inc présentait sa technologie anti-piratage prétendument infalsifiable pour les disques HD VMD développés par NME. Celle-ci consiste à incorporer des structures microscopiques en 3D au disque faisant office de signature optique discrète. L’authentification pourrait alors être faite à partir d’une connexion à une base de données. On nous assure aussi que la mise à niveau de l’ordinateur n’affecterait pas l’efficacité du procédé. Si le système, déposé sous le nom d’Optikeyâ et validé par le NSIT, a été initialement testé sur des supports HD VMD dans le cadre d’un partenariat avec NME, il n’est pas exclu qu’il puisse se développer aux autres supports à l’avenir.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés