Les consoles Xbox 360 modifiées par des chipmods n’auront plus droit de cité sur le service Xbox Live, a annoncé jeudi Microsoft dans le cadre du lancement de la bêta très attendue du jeu Halo 3. Tous les mods actuels semblent concernés, y compris ceux qui se disaient indetectables par Microsoft. XBox-Scene pense que la firme de Redmond ne cherche pas à détecter la puce elle-même, mais l’usage de copies de jeux lors de jeux en ligne. Le site note cependant que dans l’opération, de nombreux joueurs se plaignent sur les forums officiels Xbox d’avoir été bannis alors qu’ils n’ont jamais pucé leur console.

Comme pour la Xbox de première génération, c’est l’ID de la console qui est blacklisée par Microsoft, et non le gamertag. Aucun joueur ne peut donc se connecter à Live à partir d’une console modifiée, mais un joueur qui a sa console bannie peut continuer à jouer sur une console originale. Seul le jeu en ligne est impacté par cette décision, puisqu’il reste possible de jouer aux jeux en solo sur une console pucée.

Microsoft explique sa décision par sa volonté d’empêcher à des joueurs de tricher en exploitant des failles permises par certains modchips. « C’est une partie importante de nos efforts pour essayer de maintenir un environnement de jeu équitable pour la grande partie des joueurs qui jouent le jeu en suivant les règles. Ce sujet est plus important que jamais avec la sortie de Halo 3« , explique l’équipe marketing de Xbox.

Les joueurs coupables de Xbox moddée seront avertis par un message et par une erreur avec le code Z : 8015 – 190D, lors d’une tentative de se connecter à Xbox Live.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés