Rupert Murdoch cherche sa revanche depuis qu’il a laissé gonflé YouTube et l’a laissé filé entre les mains de Google. Il pourrait l’avoir trouvée avec Photobucket, l’un des premiers sites de partage de photos sur Internet. Selon les informations du Wall Street Journal, qui cite une source anonyme, MySpace aurait fait une offre de 250 millions de dollars pour acquérir Photobucket, qui se valorisait sur le marché à 300 millions.

Pour assurer que le prix baisse, le patron de News Corps, maison-mère de MySpace, a joué les gros bras. Le mois dernier, MySpace a bloqué le service Photobucket de MySpace, pour empêcher aux utilisateurs de mettre des vidéos ou des photos en ligne à travers le service qui est extrêmement dépendant de MySpace. Il lui fallait une excuse pour le faire, et il l’a trouvée lorsque Photobucket a encouragé ses utilisateurs à diffuser un slide-show publicitaire de Spiderman 3. Les deux sociétés ont croisé le fer publiquement avant de se mettre d’accord, sans que les termes ne soient explicités.

Photobucket revendique 18 millions de visiteurs par mois, un chiffre qui a doublé en un an et le place parmi les 50 premiers sites web mondiaux. 7 millions de photos et 45.000 vidéos y sont uploadées chaque jour, et 3 milliards de photos et vidéos sont délivrés quotidiennement sur les 500.000 sites qui pointent vers les contenus de Photobucket. Une acquisition pourrait permettre à MySpace d’augmenter son traffic pour ses annonceurs, mais aussi de créer de nouvelles synergies pour concurrencer YouTube, l’ennemi juré.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés