Dans un mail adressé à ses utilisateurs, le très bon site d’écoute et de recommandation musicale Pandora annonce qu’il commencera à partir de ce jeudi 3 mai à « empêcher proactivement l’accès au service de streaming de Pandora pour la plupart des pays en dehors des Etats-Unis« . Le service explique cette décision par l’incapacité de négocier des licences de diffusion sur les autres territoires, à l’exception notable de la Grande-Bretagne.

« En dehors de la Grande-Bretagne, nous n’avons pas encore pu réaliser des progrès significatifs pour obtenir un nombre suffisant de licences internationales à des conditions qui nous permettraient de faire tourner un service économiquement viable« , explique Pandora, qui ne donne aucune autre précision.

A l’instant où nous écrivons ces lignes, Pandora est encore accessible depuis la France, mais ça risque de ne plus être le cas dans quelques heures ou dans quelques jours… A cause de problèmes de droits d’auteurs non résolus, et sans doute aussi parce que les tarifs pour les Etats-Unis ont explosé par l’effet d’un nouveau règlement, Pandora va donc devoir se séparer d’une partie sans doute importante de ses utilisateurs. Et par l’occasion perdre encore un peu plus de poids dans ses négociations avec les sociétés de gestion à travers le monde.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés