Nous en parlions hier, Yahoo Music a annoncé cette semaine l’ajout de 400.000 paroles de chansons en partenariat avec Gracenote. En soit, c’est un non évènement, mais il est intéressant de voir comment cela est mis en place concrètement.

Sur ce point, P2P Blog remarque que Yahoo et Gracenote ne veulent pas choquer les ménagères et s’inscrivent dans la lignée du puritanisme américain. Les paroles de chansons (qui par ailleurs ne peuvent pas être copier-collées) sont censurées dès qu’il y a un mot un peu trop vulgaire ou explicite, même lorsque l’on est loggé avec le compte d’un utilisateur majeur.

Ce sont les auteurs des chansons qui vont apprécier de voir leur poésie censurée. Heureusement, il n’y a pas de droit moral aux Etats-Unis pour empêcher de détériorer une œuvre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés