Microsoft et HP ont présenté ensemble à New York un mini serveur de données grand public destiné à connecter ensemble tous les éléments électronique du foyer à travers le système Windows Home Server. Il devrait arriver en septembre, à un prix qui reste à déterminer...

Comment échanger efficacement ses données entre plusieurs PC, une console Xbox, un baladeur Zune, un iMac et un smartphone ? Pour le commun des mortels, la configuration d’un réseau domestique est des plus compliquées, et même pour les experts, les solutions techniques actuelles ne sont pas toujours satisfaisantes. Or Microsoft entretient depuis longtemps le rêve que les données personnelles des foyers puissent être accessibles depuis n’importe quel appareil. Pour la firme de Redmond, il y a quelque chose qui n’est pas naturel dans le fait d’avoir sur chaque machine des données propres qui ne soient pas facilement accessibles partout.

Pour résoudre le problème, il y a deux philosophies opposées. La première considère que le stockage est l’affaire de prestataires de services, et que l’avenir est aux terminaux qui n’auront qu’une faible capacité de stockage, l’essentiel des données étant envoyées à l’extérieur. C’est la philosophie des photos de vacances sur Flickr, des vidéos sur YouTube, des mails sur Gmail, des documents de travail sur Office Live…. Les appareils viendraient alors se connecter aux différents services pour avoir accès aux mêmes données.

Puis il y a une philosophie plus conservatrice qui considère qu’au contraire, il faut donner aux consommateurs les moyens de stocker et de partager chez eux leurs propres données, sans les envoyer à l’extérieur. C’est dans cette optique que Microsoft et HP proposent Windows Home Server. Il s’agit d’abord d’un système d’exploitation, encore en phase de beta-test, mais aussi d’ordinateurs de stockage qui embarquent l’OS. Les deux partenaires ont ainsi présenté à New York une tour avec quatre baies SATA, destinée à accueillir films, musique, vidéos, et autres documents…

Une sauvegarde automatique des données pour éviter les mauvaises surprises

Une fois connecté, le système permet de partager les fichiers au sein du foyer dans le réseau domestique, mais aussi à l’extérieur. Les utilisateurs ont une adresse web privée qu’ils peuvent communiquer à leurs proches ou collègues, qui peuvent recevoir ou envoyer des fichiers. Pour le foyer, n’importe quel ordinateur équipé d’un système compatible « Remote Desktop » (XP Media Center Edition, XP Professionnel, Vista Business ou Vista Ultimate) peuvent se connecter sans soucis de configuration. Il est aussi possible de graver un CD de configuration, et de connecter la Xbox 360 à travers Windows Media Connect.

Parmi les fonctionnalités appréciables de Windows Home Server figure aussi la possibilité de sauvegarder les données de chaque ordinateur, pour se protéger des pertes de données dont nous avons tous été victimes au moins une fois. Il est possible de synchroniser en permenance des dossiers choisis ou uniquement des types de fichiers. C’est une solution professionnelle adaptée aux besoins des foyers.

Et si vous n’aimez pas avoir une tour hideuse dans votre salon, Carbon Design a déjà conçu un boitier d’une grande élégance, qui peut accueillir deux disques durs de 2,5″…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés