Microsoft et l’INSA-IA, une organisation internationale de normalisation des identifications d’œuvres d’audiovisuelles, ont annoncé un accord autour du nouveau système de code barre couleur développé par la firme de Redmond. Concurrent des codes barre QR ou autres Colorzip, le High Capacity Color Barcode (HCCB) de Microsfot vise à stocker un maximum d’information imprimée sur le minimum de surface. Avec l’accord de l’INSa-IA, dès la fin 2007 de premiers DVD devraient être équipés de ce code HCCB.

Le but pour les éditeurs de films est de se doter de données simples à scanner pour identifier les œuvres, gérer les droits d’auteurs, faire des études de marché et bien sûr lutter contre les contrefaçons industrielles. A terme, la nanotechnologie devrait faire son entrée pour conforter le système, grâce à un partenariat avec DatatraceDNA, qui prévoit d’insérer des données directement dans le support et l’encre du code barre.

Du côté des consommateurs, le code barre pourra être photographié avec un appareil mobile ou une webcam pour obtenir des informations ou des bonus complémentaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés