Face à un piratage aidé par les Home Cinema qu'ils voient comme une menace, l'industrie cinématographique est obligée d'innover. Le cinéma en 3D qui a tant fait parler de lui semble enfin vouloir se démocratiser et créer une nouvelle révolution après l'arrivée de la couleur. Nous avons fait le point dans un grand dossier en huit pages...

« Tout le monde a en tête ces fameuses lunettes bicolores, avec lesquelles il est possible de visionner des images ou des films en trois dimensions. Le cinéma 3D – encore appelé cinéma stéréoscopique ou cinéma en relief – connaît une véritable explosion aux Etats Unis.

En France, le phénomène en est à ses balbutiements. Si les salles entament une transition vers le numérique en adoptant les systèmes de projection développés par la société XDC, la 3D reste toujours l’apanage des parcs d’attraction (Futuroscope, Disneyland Paris), des musées à visée scientifique (Nausicaa, la Cite de l’Espace à Toulouse), ou tout récemment de la Géode de Paris, équipée par Barco.

Pourtant, nombre de bouleversements majeurs s’esquissent de l’autre côté de l’Atlantique. Les systèmes développés depuis quelques années ont laissé de côté les lunettes pour offrir une vision 3D à oeil nu. La stéréoscopie sort aussi du champ de la photo ou du cinéma pour investir d’autres domaines, comme la téléphonie mobile, le jeux-vidéo, ou la TV3D, annoncée déjà comme le successeur de la TVHD.

L’industrie cinématographique américaine y voit un nouveau créneau porteur, ce qui la pousse à sortir simultanément certains films en 2D et en 3D dans les salles équipées pour. Alors, notre avenir sera-t-il en relief ? Ce dossier tente de faire le point sur les dernières innovations en la matière. (…) »

>> Lire la suite du dossier sur Ratiatum

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés