Selon ChineTechNews, le portail chinois Sina.com aurait signé un partenariat stratégique avec cinq grandes maisons de disques pour sortir Sina Music Storeroom, un service de musique en ligne gratuit financé par la publicité. Sina partagera avec les labels les revenus publicitaires ainsi que ceux issus de services mobiles payants. Le site pourrait décider de vendre de la musique, mais rien n’est décidé pour le moment.

Les cinq signataires sont, toujours selon la même source, BMG Universal, Sony, Warner, EMI et Rock Records. Ce serait la première fois, à notre connaissance, que BMG Universal apparaîtrait comme entité à part entière (en tant que filiale d’édition, suite à leur fusion programmée). Sans doute était-ce une erreur qu’il faut corriger par Universal d’une part, et Sony BMG d’autre part…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés