Ça avait déjà été essayé plusieurs fois, c’est même en continu chez un nombre croissant de consommateurs, mais Gizmodo en remet une couche. Mars sera le mois du boycott de la RIAA, le cartel des quatre majors Warner Music, EMI, Vivendi Universal, et Sony BMG. Pour autant, le boycott de Gizmodo n’est pas un appel au piratage massif. Il enjoint au contraire les boycotteurs à une sélection intelligente : vous pouvez continuer (et devez continuer !) à acheter les œuvres de musiciens auto-produits ou signés sur un label indépendant. Mais pour ce qui concerne ceux produits par une major, Gizmodo préconise juste d’assister à leurs concerts ou d’acheter leurs produits dérivés, tout en bannissant de vous l’idée d’investir dans leurs œuvres. Une flexibilité généreuse lorsque l’on sait que les majors participent souvent au hors-disque chez leurs artistes signés.
En vue de faciliter la tâche de tous ceux qui se joindront à cette sainte quête, Gizmodo propose un « détecteur de major », le RIAA Radar. Et en quelques clics, vous pourrez distinguer les gentils des méchants.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés