Alors que que les fabricants s’évertuent à augmenter le nombre de couches du HD DVD (15 Go par couche) et du Blu-Ray (25 Go par couche), InPhase défrayait la chronique en battant l’année dernière un nouveau record de densité de stockage sur média optique, portant cette capacité à 500 Go, puis à 600 Go de données. Elle s’appuyait pour cela sur une technologie de stockage « holographique ». Celle-ci consiste à stocker des données non pas en se contentant des les inscrire en surface, mais aussi dans l’épaisseur du support. La vitesse de transfert en est considérablement augmentée, passant à 27 Mo/s. Le disque holographique (HVD) n’est pas une nouveauté en soit puisque plusieurs fabricants parlaient déjà d’en commercialiser en 2006, mais c’est à InPhase que revient l’honneur d’être le premier à « officialiser » la chose en annonçant la sortie de sa première génération de HVD (300 Go) pour juillet prochain. Il sera dans un premier temps destiné au secteur de la vidéo haute définition car le prix de vente (180$) est encore loin d’avoir une chance de succès sur le marché grand public. La société prévoit à l’avenir de porter cette capacité de stockage à 800 Go puis à 1,6 To pour 2009. Le Blu-Ray, qui venait à peine d’entamer son entrée sur le marché, paraît déjà dépassé…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés