Les négociations sont rompues entre YouTube et Viacom. Le conglomérat a annoncé qu’il distribuerait lui-même les vidéos de ses propres émissions de télévision, tirées de ses chaînes à succès comme Comedy Central ou toute la gamme de chaînes MTV. Au début du mois, Google avait accepté de retirer 100.000 vidéos mises en ligne contre les droits de Viacom. Continuant sur une stratégie déjà testée semble-t-il avec succès, le groupe a décidé de proposer son propre système qui permettra également aux internautes d’exporter les vidéos sur leurs blogs ou sites internet. Viacom espère ainsi gagner davantage en se séparant d’un intermédiaire coûteux, mais il devra continuellement lutter contre YouTube avec des demandes de retraits de contenus en continue. Selon la loi américaine, le prestataire YouTube n’est pas responsable des violations de droit d’auteur tant qu’il retire sous 7 jours les contenus illicites qui lui sont spécifiquement signalés…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés