Il n’y a pas que l’industrie du disque qui s’affaiblit. La vidéo, jusque là épargnée grâce à l’arrivée tardive du DVD par rapport au CD, ressent elle aussi une baisse de régime. Selon le baromètre CNC/GfK, les Français auraient dépensé 1,66 milliards d’euros en DVD en 2006, en diminution de 7 % par rapport à 2005. La vieille VHS ne représente plus de 0,3 % des ventes de vidéo, avec moins d’un million d’unités vendues. Mais avec 136 millions d’unités vendues, surtout c’est la première fois que les Français achètent moins de supports vidéo que l’année précédente (-5,2 %). Le prix moyen d’un DVD s’est stabilisé à 12,26 Euros, le prix par support étant tiré à la baisse par les coffrets mais le prix pour les DVD à l’unité augmente (14,50 euros contre 13,80 euros). En moyenne, les nouveautés coûtent 16,03 Euros, contre 9,87 Euros pour les DVD de catalogue. Enfin notons que pour la première fois il s’est vendu moins de films sur DVD que d’autres types d’œuvres (séries TV, vidéoclips…).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés