Non, il ne s’agit pas de Renaud Donnedieu de Vabres – qui sera ce soir au concert de Johnny Hallyday à Tours (il faut bien aider les exilés fiscaux lorsque l’on est ministre français), mais de Captain Copyright ! Le super héros imaginé par les lobbys du droit d’auteur pour éduquer les enfants au Canada n’a pas survécu à une menace que personne n’avait osé imaginer : des opposants au droit d’auteur le plus strict. « Malgré les progrès significatifs que nous avons réalisés en répondant aux inquiétudes soulevées à propos de l’initiative d’origine de Captain Copyright, nous en sommes venus à la conclusion que le climat actuel autour des problématiques de droit d’auteur ne permettrait pas un projet comme celui-ci de prospérer », peut-on désormais lire sur le site officiel. « Face à une opposition continue, les documents ne seront pas utilisés en classe », regrette le lobby. « Dans ces circonstances, il n’y a plus de raison de continuer notre travail sur ce projet ». Le site était fermé depuis août 2006 en attendant un éventuel accord sur le discours à tenir pour Captain Copyright. Visiblement, les industries culturelles ont préféré sa mort à un discours trop libertaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés