Streamcast perd une première manche dans l’étrange procès qui oppose l’éditeur de Morpheus à eBay et à une douzaine d’autres entités. Il reproche aux créateurs de Skype – qui sont aussi les créateurs de Kazaa – d’avoir vendu leur technologie à eBay au détriment d’un accord de priorité d’achat qui les aurait lié depuis l’époque où Morpheus utilisait FastTrack, la technologie P2P à la base de Kazaa et de Skype (simple, non ?). La juge Florence-Marie Cooper a débouté Streamcast mais l’éditeur promet de faire appel. « Cette affaire est loin d’être finie », a juré l’avocat de Streamcast. Celui-ci demandait 4,1 milliards de dommages et intérêts à eBay.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés