P2P Blog rapporte que l’hébergeur RapidShare a été condamné par le tribunal d’instance de Cologne à bloquer le téléchargement des musiques dont les droits sont gérées par la GEMA, la Sacem allemande. Le tribunal aurait fixé une condamnation de 250.000 euros si l’hébergeur ne s’exécute pas. RapidShare a été fondé en 2001 par l’allemand Christian Schmid, qui gère désormais l’entreprise en Suisse. Le site propose l’hébergement gratuit des fichiers mais fait payer jusqu’à 85 euros par an les internautes qui souhaitent télécharger plus rapidement les fichiers. Le service est utilisé par beaucoup de sites illicites de téléchargement de films et de musique. Avec cette condamnation, le tribunal de Cologne montre que RapidShare et les autres sites du genre ne peuvent pas se retrancher derrière le régime plus favorable des hébergeurs pour s’affranchir de toute responsabilité. La Gema s’est immédiatement félicitée de la décision et de son impact sur ses négociations actuelles avec les sites Web 2.0 comme YouTube ou MySpace…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés