Est-il la première victime d’un retard de lancement et d’un business plan trop ambitieux ? Robin Kent, le président directeur général de SpiralFrog, a été démi de ses fonctions sans qu’aucun motif ne soit avancé par la société, a-t-on appris lundi matin. Signe que la décision est précipitée, aucun successeur n’a encore été annoncé. SpiralFrog avait provoqué les gros titres et la stupeur dans l’industrie du disque en signant un premier accord de téléchargement gratuit avec Universal Music puis EMI Publishing. Le site, qui devait ouvrir ses portes en décembre aux Etats-Unis et au Canada, veut monétiser la musique sous DRM en obligeant les auditeurs à regarder de la publicité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés