Des maisons de disques indépendantes du monde entier ont décidé de se regrouper au sein d’une nouvelle organisation baptisée Merlin, qui aura pour mission de signer des accords avec les grands acteurs du net comme YouTube ou MySpace. Selon ses fondateurs répartis dans les quatre coins du globe, Merlin doit apparaître comme « la cinquième major » et ainsi ne plus faire des indépendants le parent pauvre oublié des plate-formes émergentes. Un premier accord a été signé avec Snocap pour vendre leur musique au format MP3 sans DRM, notamment sur le géant MySpace avec lequel Snocap est en partenariat

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés