Le groupe d’industriels derrière l’AACS (Advanced Access Content System), le système de protection utilisé par le HD DVD et le Blu-Ray, a reconnu qu’une faille avait été trouvée pour copier les HD DVD et les diffuser sur Internet. Michael Ayers, le président du groupe, indique néanmoins qu’une enquête est en cours et que la faille ne concernait qu’une implantation spécifique sur un logiciel spécifique, lequel aurait déjà été révoqué. Selon différents rapports, le logiciel compromis serait WinDVD. « Une fois [la faille] corrigée, cette attaque ne marchera plus », a assuré M. Ayers. Reste que s’il est simple de révoquer une version d’un logiciel et d’exiger des internautes qu’ils la mettent à jour, le processus sera beaucoup plus complexe et dommageable s’il faut exiger des consommateurs qu’ils mettent à jour ou renvoient leur PlayStation 3

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés