Apparemment, le client BitTorrent BitThief dont nous rapportions l’existence au début de l’année ne se contente pas d’être néfaste pour la santé du réseau BitTorrent. Selon TorrentFreak, le logiciel créé par des chercheurs de Zurich « envoie continuellement des données sur l’utilisateur à leur serveur » : hash du torrent (la signature numérique unique du fichier téléchargé), la taille totale du téléchargement, la version du client BitThief utilisée, le nombre total de morceaux de fichiers disponibles et la taille de ces morceaux. « Puisque l’information est envoyée à leur serveur, il est possible de lier cette information à l’adresse IP des utilisateurs », prévient le blog. Même s’il s’agissait uniquement de données collectées à titre scientifique, le fait que ça ne soit précisé nulle part est une grave faute déontologique. Mais que pouvait-on attendre d’une équipe qui n’a visiblement rien compris à ce qui fait la réussite d’un réseau P2P : le partage.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés