Guba, qui a fait sa fortune en vantant les mérites des contenus pornos disponibles illégalement sur ses accès aux newsgroups, voit ses cadres dirigeants partir les uns après les autres. Thomas McInerne, président de la société qu’il a co-fondée il y a 9 ans, est parti la semaine dernière vers d’autres aventures. Roman Arzhintar et Bart Myers, deux cadres de la société, ont déserté cette semaine pour fonder leur propre service de vidéo concurrent de YouTube. Guba a brutalement perdu une grande partie de ses clients lorsqu’en mai, il a convoqué Johnny pour filtrer ses contenus, entre autres pornographiques. C’était alors la condition sine qua non aux accords de distribution qu’il a signé avec Sony et Warner. Quelques mois plus tard, Guba n’excite plus grand monde, ni chez les utilisateurs, ni chez les investisseurs. Une leçon à retenir pour YouTube ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés