La branche allemande de la Fédération Internationale de l’Industrie Phonographique (IFPI) n’a toujours pas compris que les plaintes lancées contre les P2Pistes ne servaient à rien. Pour la nouvelle année, son directeur Peter Zombik, annonce que 1000 plaintes par mois devraient être déposées en 2007 par l’organisation contre des utilisateurs de réseaux P2P. L’annonce par la branche allemande apparaît quelques semaines seulement après que le ministre de la Justice du länder de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie ait jugé les coûts de ces procédures pour le contribuable « disproportionnés ». En France, déposer plainte contre un P2Piste semble très difficile, voire impossible.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés