L'industrie musicale a décidé de communiquer sa tristesse et son angoisse face au piratage sur Internet, à travers de nouveaux spots TV destinés à faire réagir la population américaine. Britney Spears, la rappeuse Nelly, ou encore Missy Elliott devraient ainsi envahir les écrans dans les prochaines semaines...

Hilary Rosen (à la tête de la RIAA) précise ainsi :
« Nous voulons frapper les fans avec le message que télécharger de musique illégalement est, comme Britney Spears l’explique dans l’un des spots, ‘la même chose que d’aller chez un discaire et voler le CD’« 

Mais la RIAA n’est pas loin s’en faut la seule initiatrice de la campagne. On y retrouve ainsi l’Association pour la Musique Indépendante, la Fédération Américaine des Musiciens, l’Association Chrétienne de Commerce de Musique, et bien d’autres. Ceux qui s’étaient rebellés contre les pratiques commerciales des maisons de disques placées sous l’égide de la RIAA s’y retrouvent donc co-signataires (par exemple Elton John ou Sting).

Notez pour l’anecdote que la campagne papier exercée en parallèle sur les principaux journaux du pays pose une question très juste en tête de page : Qui se soucie vraiment du téléchargement illégal ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés