Le cheval de troie qu'était la Xbox pour envahir le salon et devenir la plaque tournante des médias numériques s'affirme. Microsoft annonce Xbox Live Video, une plateforme de vidéo à la demande (VOD) pour Xbox 360 en haute définition. Sony et sa PlayStation 3 critiquent déjà.

C’est un coup de maître de Microsoft, qui vient couronner une stratégie établie depuis la première génération de sa console Xbox. Jamais le géant de Redmond n’a eu l’intention de se contenter de devenir un géant du jeux-vidéo. Bill Gates a compris très vite qu’en étant connectée à Internet sa console allait pouvoir devenir une porte d’entrée vers une multitude de contenus dématérialisés proposés sur l’écran d’accueil de la console. Etant reliée à la télévision, la Xbox devenait un support de choix pour proposer, notamment, des films.

Mais il aura fallu attendre la Xbox 360 pour voir la stratégie véritablement se matérialiser. En France, la firme s’est déjà liée à CanalPlay pour proposer sur Xbox 360 la plate-forme de vidéo à la demande de Canal Plus. Aux Etats-Unis, le service prend une autre ampleur. Microsoft a annoncé l’ouverture de Xbox Live Video avec des vidéos en définition standard et en haute définition. Il s’est assuré les accords d’un nombre importants de grands studios, dès les débuts du service.

CBS, MTV, Comedy Central, VH1, Turner, et UFC fourniront des programmes de télévision à l’achat. Warner Bros et Paramount viendront compléter avec des films haute-définition (HD) en location. C’est un pied de nez à Apple, qui n’a pas d’équivalent de la Xbox dans les salons (ils veulent compenser avec l’iTV au début 2007), et qui n’a pas réussi à réunir de grands studios sur son propre service de vidéos. On notera cependant que manquent à l’appel certains studios de cinéma importants comme Sony Pictures – évidemment dévoué au service équivalent de la PlayStation 3, Disney (lié à Apple via l’actionnariat de Steve Jobs), Universal ou encore la 20th Century Fox.

Dépassé sur la musique, Microsoft prend de l’avance sur les films

Sony, qui veut lui aussi s’imposer dans les salons à travers la PlayStation 3, n’a pas tardé à manifester sa mauvaise humeur. « Nous ne metterions jamais à part aucun de nos clients parce qu’ils n’ont pas acheté le système haut de gamme« , claironne un porte-parole de Sony en référence à l’obligation d’avoir un disque dur dans la Xbox 360 pour bénéficier du service de Microsoft – la version Core de la console en est dépourvue. Toutes les versions de la PlayStation 3 auront un disque dur intégré, rappelle-t-il. Pour le moment, il n’est pas annoncé de disque dur externe chez Microsoft, mais il est forcémment très attendu. Surtout qu’un film haute-définition devrait prendre entre 4 et 5 Go, sur les 20 Go de disque inclus sur la Xbox 360 haut de gamme.

Les vidéos ne seront pas streamées mais téléchargées sur le disque de la console, au format VC-1 (le WMVHD) à 720p pour la haute-définition, avec un débit de 6,8 Mbps et du son 5.1 surround. Les programmes seront achetés avec des Points Microsoft, et les vidéos achetées pourront être téléchargées sur un nombre infini de consoles et retéléchargées si le fichier est supprimé. Les films ne pourront pas être achetés mais seulement loués pour 24 heures. Au départ, le service proposera 800 heures de définition standard et 200 heures de programmes HD. Le prix reste inconnu.

Bien sûr, il est certainement prévu qu’une synchronisation avec le baladeur vidéo Zune soit possible à terme. Le but de Microsoft est de réaliser un écosystème complet autour de sa console Xbox 360… qui donnera ainsi tout son sens à son nom.

Une tentative de revanche face au succès d’iTunes et de l’iPod.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés