C'est une bombe qu'a lancée Joey Starr sur l'antenne de Canal Plus ce midi. L'ancien membre du groupe NTM, en tournée de promotion pour son album "Gare au jagguar", dénonce l'instrumentalisation de la loi DADVSI par Nicolas Sarkozy.

Le bruit a circulé partout. Joey Starr, amusé par les histoires de couple de Nicolas Sarkozy, a créé une chanson sur le thème « Tiens ta femme et tu tiendras la France« . Le titre circule sur Internet mais ne figure pas sur l’album. Invité de l’émission En Aparte mercredi sur Canal Plus, l’artiste s’est expliqué sur les raisons de cette censure.

Il tente d’abord d’éviter la question, comme il l’a fait sur d’autres plateaux, et dit qu’il s’est « amputé d’une verrue ». Mais la véritable raison, selon Joey Starr, apparaît soudain : « Y a pas que moi [qui décide du contenu de l’album]« , commence-t-il. « Sarkozy était dans le camp des majors pour leurs histoires de licence globale et tout ça… je sais pas si vous voyez où je veux en venir. A un moment donné il promet d’être très arrangeant avec eux donc forcémment les mecs vont dans son sens, et moi je suis dans une major« . En l’espèce, Joey Starr est chez Sony Music.

« Face aux lobbys non je ne peux rien faire, ce n’est qu’un disque« , concède Joey Starr à la journaliste, semble-t-il abassourdie. Ironique que cela sorte sur la chaîne cryptée du groupe Vivendi… qui a fait passer par Nicolas Sarkozy l’amendement du même nom contre les éditeurs de logiciels de P2P.

Cela, en tout cas, devrait donner du grain à moudre à François Bayrou, qui condamne l’intimité du monde politique avec les puissances financières et médiatiques.

(merci Matozzy !)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés