CBS semble vouloir miser sur le gratuit. Les Echos racontent comment « les dinosaures remontent la pente« . Le quotidien parle des géants de l’audiovisuel qui progressivement parviennent à reprendre le dessus sur les géants de l’internet. Et Les Echos de montrer que même pour les géants, le gratuit est plus payant que le payant. « L’année dernière, nous avons diffusé sur Internet le tournoi de la NCAA [basket universitaire, NDLR] avec une formule payante qui nous a rapporté 250.000 dollars« , raconte au journal le président de CBS. « Cette année, nous avons récolté 4,5 millions avec une diffusion gratuite sur Internet financée par la pub. L’année prochaine, ça sera le double, et il s’agit de recettes supplémentaires qui ne nous font pas perdre un téléspectateur« , poursuit-il.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés