N’en déplaise à ceux qui pensent que Google est tombé sur la tête en dépensant 1,65 milliards de dollars pour acquérir YouTube. « Nous sommes totalement convaincus que nous avons acheté YouTube à un bon prix« , affirme à Spiegel le responsable de Google pour l’Europe du Nord Philipp Schindler. Google a l’intention de proposer massivement de la publicité sur YouTube pour financer des contenus, mais sans miser directement sur la contextualisation qui est jusqu’à présent le point fort de Google. La firme de Mountain View va s’appuyer surtout sur le profil de chaque utilisateur qui regarde une vidéo pour savoir quelle publicité lui offrir. Un profil établi grâce aux données de Google Search, Gmail, Blogger, etc. Voilà qui rejoint l’analyse que nous faisions en juillet dernier sur la publicité et la vie privée contre les mass médias.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés