Samsung affirme n'avoir aucun plan social au programme pour l'aider à traverser les difficultés qu'il rencontre dans le mobile. En revanche, d'autres mesures en interne sont prévues.

Il était question à l'origine d'une vague de licenciement massive, qui aurait touché jusqu'à 10 000 salariés. Au final, aucun poste ne sera supprimé. C'est en tout cas ce qu'affirme un porte-parole de Samsung, sollicité suite aux informations de Bloomberg évoquant un plan social d'envergure. D'après lui, il n'y a aucun projet visant à réduire aussi drastiquement la masse salariale de l'entreprise sud-coréenne.

En revanche, le représentant de la société a reconnu que des déplacements internes importants ont lieu. Pas moins de 1000 employés ont été redéployés dans diverses branches du groupe. Cette réorganisation a eu lieu au sein du quartier général de la firme, à Séoul. Les départements concernés par cette redistribution n'ont pas été communiqués par le porte-parole.

Par ailleurs, Samsung a pris la décision de geler les salaires, au moins pour cette année. L'entreprise justifie cette mesure par ses difficultés dans le mobile : si elle reste le premier vendeur au monde, elle subit une concurrence féroce de la part des autres sociétés, et tout particulièrement des marques chinoises, qui proposent des téléphones de qualité à des prix très compétitifs.

( photo : CC BY Charles Roper )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés