Google débutera des tests de livraison de produits périssables dans deux villes américaines d'ici la fin de l'année. Assisté de partenaires dans la grande distribution, le groupe américain se pose d'ores et déjà en rival d'Amazon, qui propose un service similaire avec Fresh.

Google ne va pas laisser Amazon occuper le terrain de la livraison de produits périssables sans rien faire. Alors que le géant du commerce électronique se trouve sur ce créneau depuis près de huit ans avec Amazon Fresh, la firme de Mountain View se lance à son tour dans la compétition avec la mise en place d'une plateforme concurrente dédiée aux produits frais.

Les débuts du nouveau service de Google seront modestes. Dans un premier temps, seuls les habitants de deux villes aux États-Unis pourront passer commande sur le site. Parmi les deux agglomérations sélectionnées pour ce test grandeur nature figure San Francisco, qui compte plus de 800 000 habitants en ville et plus de 7 millions si l'on prend en considération toute l'aire urbaine.

Google a déjà une expérience dans la livraison de denrées alimentaires. Outre-Atlantique, le groupe américain propose le service "Google Express" (anciennement "Google Shopping Express") qui vise à livrer le client le jour même de sa commande, si l'ordre d'achat n'est pas passé trop tardivement. Et parmi les marchandises que Google Express prend en charge se trouvent les aliments secs.

Dans le cadre des produits frais, Google a choisi de tisser des partenariats avec des enseignes de la grande distribution comme Whole Foods Market et Costco, relate Bloomberg. A priori, on peut supposer que Google ne s'occupera pas directement de la logistique, qui reviendra à ses partenaires, pour se concentrer plutôt sur les coursiers (en attendant les drones ? qui devront amener les commandes jusqu'aux clients.

Tout comme Amazon, qui a débuté ses tests à Seattle avant d'étendre son service à d'autres localités, Google devrait dans les prochains mois proposer sa plateforme à d'autres agglomérations en fonction des résultats obtenus dans les deux premières villes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés