Microsoft est en train d'adopter le codec VP9 mis au point par Google. La société américaine a annoncé son intégration dans Edge, son nouveau navigateur web. Open source, le codec VP9 permet de réduire l'utilisation de la bande passante sans dégrader la qualité d'une vidéo.

Il était temps ! Bien après ses principaux concurrents, Microsoft s'est enfin décidé à prendre en compte le codec vidéo VP9 dans son nouveau navigateur web. Il faudra toutefois attendre encore un peu avant de le voir dans Edge, dans la mesure où son intégration débute à peine. Le logiciel rejoindra alors Chrome, Firefox et Opera dans la catégorie des navigateurs capables de gérer ce format.

Le codec vidéo VP9 trouve son origine dans l'achat par Google de l'entreprise On2, qui avait mis au point la version précédente (VP8). Suite à cette acquisition en 2010, la firme de Mountain View a choisi de faire du VP8 un format ouvert, encadré par une licence très permissive. Par la suite, il a été ajouté au projet WebM, qui est un conteneur multimédia ouvert.

Google a ensuite fait évoluer le VP8, ce qui a donné naissance au VP9. Sa principale force est de réduire de moitié le débit requis pour diffuser une vidéo tout en préservant sa qualité. Google, qui détient la première plateforme de vidéos sur le web, en attend évidemment beaucoup, et encourage vivement son adoption, car YouTube est un vrai gouffre pour la bande passante.

LE DÉFI DES VIDÉOS 4K

Outre la dimension technique, le codec vidéo VP9 est aussi très intéressant d'un point de vue juridique. Encadré par une licence très souple, il ne requiert pas de verser le paiement d'une quelconque redevance pour l'utiliser. Il se distingue ainsi d'autres solutions, comme les normes H.264 et H.265 / HEVC, qui nécessitent de payer des droits pour les exploiter. En effet, ce sont des technologies brevetées.

Les codecs VP9 et H.265 sont en tout cas très attendus, car les vidéos en ultra haute définition ("4K" ou "UHD") sont amenés à être de plus en plus nombreuses, ce qui constituera un réel défi en matière de bande passante. Et justement, ces deux solutions contiennent des algorithmes qui permettent de limiter l'empreinte de ces vidéos UHD sur la bande passante. C'est un enjeu considérable.

Dans un premier temps, Microsoft permettra aux membres du programme Windows 10 Insider Preview d'accéder en avant-première à une version de Edge avec VP9, à titre expérimental. Cela devrait être une question de semaines. Par contre, la firme de Redmond n'a encore rien dit quant à un déploiement grand public du VP9 dans Edge.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés