John McAfee croit en ses chances pour l'élection présidentielle américaine, qui aura lieu l'an prochain. Le fondateur du célèbre antivirus a décidé de se porter candidat au nom du Parti Cyber.

L'avenir de John McAfee s'écrira-t-il en politique ? En tout cas, le fondateur de la célèbre marque de logiciels de sécurité (qui a été rachetée en 2010 pour 7,7 milliards de dollars et renommée quatre ans plus tard en Intel Security) estime avoir les épaules suffisamment solides pour se lancer comme candidat dans la course à l'élection présidentielle américaine de 2016.

John McAfee a en effet transmis les documents nécessaires à la commission électorale fédérale annonçant son intention de participer au scrutin, rapporte Ars Technica. Dans cette bataille, il portera les couleurs d'un tout nouveau mouvement politique qu'il a fondé : le Parti Cyber. Le programme qu'il compte porter n'est pas encore connu, mais il devrait a priori mettre l'accent sur les sujets technologiques.

L'histoire récente de McAfee a été animée : l'intéressé s'est en effet retrouvé en cavale au Guatemala. Entré illégalement dans le pays, il a été arrêté et remis aux services de l'immigration alors qu'il demandait l'asile diplomatique. L'homme cherchait à échapper aux autorités du Bélize, qui voulaient l'entendre dans une affaire de meurtre concernant un expatrié américain, tué par balles.

Né au Royaume-Uni, John McAfee a d'abord travaillé pour le compte de la NASA à la fin des années 60. Il a ensuite rejoint Lockheed, après un passage dans quelques autres entreprises dont Xerox. C'est pendant sa carrière chez l'avionneur qu'il développa un intérêt pour les virus en informatique en s'attaquant à l'un d'eux : Brain. C'est finalement à la fin des années 90 qu'il fonda McAfee Associates.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés