Samsung serait sur le point d'engager un immense plan de licenciement, qui pourrait toucher jusqu'à 10 000 salariés. Le groupe sud-coréen chercherait à compenser ses performances mitigées dans le secteur des terminaux en allégeant sa masse salariale.

Tout comme Microsoft, qui a licencié 14 % de ses effectifs l'été dernier et remercié encore plusieurs milliers de personnes il y a quelques mois à peine, Samsung pourrait à son tour procéder à des coupes claires dans sa masse salariale. Jusqu'à un salarié sur dix employé par sa filiale dans l'électronique (Samsung Electronics) pourrait être mis à la porte, selon les informations de Bloomberg.

Les principaux départements touchés devraient être ceux des ressources humaines, des relations publiques et des finances.

En outre, un plan de réduction des dépenses serait aussi sur les rails, avec une mise en application l'année prochaine. Le détail de ce plan n'est pas donné : s'agira-t-il d'un serrage de ceinture sur les dépenses marketing ? Une réduction des investissements en R&D ? Une baisse du nombre de mobiles produits ? Un panachage de tout ça ? D'autre chose ?

D'après Bloomberg, ce sont les performances mitigées de Samsung dans le secteur des mobiles qui sont à l'origine de ce vaste plan social. Si le constructeur sud-coréen reste devant tous ses concurrents, il doit faire face à la résistance d'Apple, à la montée en puissance des industriels chinois et au retour payant de certains rivaux, comme LG, ce qui pèse sur ses résultats commerciaux.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés