Facebook pousse en direction du e-commerce. Après avoir lancé l'option For Sale Groups dans l'une de ses applications, le réseau social a décidé d'assouplir les conditions d'accès à cette fonctionnalité pour inciter davantage de vendeurs et d'acheteurs de passer par son service.

Facebook fait un pas supplémentaire en direction du commerce électronique. Le Wall Street Journal signale en effet que le réseau social vient de retirer cette semaine les restrictions qui limitaient l'accès à  la fonctionnalité baptisée "For Sale Groups" dans l'une de ses applications pour mobile et qui permet de mettre en relation des vendeurs et des acheteurs.

L'option "For Sale Groups" figure dans Facebook Groups, un logiciel qui a été lancé l'an dernier. Disponible sur Android et iOS, il constitue une menace sérieuse pour eBay ou Le Bon Coin, qui sont les ténors du genre. En effet, Facebook compte bien miser sur sa gigantesque communauté et sur la popularité des groupes pour s'imposer comme un acteur incontournable de la vente en ligne.

À l'heure actuelle, Facebook ne touche pas d'argent avec For Sales Groups : le réseau social ne facture pas la présentation de biens à vendre ni ne prélève une commission sur les ventes. Mais rien n'indique que cela va durer : le site communautaire pourrait bien être tenté de prendre une petite part sur chaque transaction, comme le font d'autres plateformes du même acabit.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés